Entrée en production du projet d'archivage pérenne du TGE-Adonis

n.c Depuis le 22 juin 2010, le projet d'archivage pérenne du TGE-Adonis (actuellement la TGIR Huma-Num) est entré dans sa phase de "production". Ce passage en production est la suite logique du projet qui a déjà fait l'objet d'une validation à l'issue d'une longue période de tests et de la signature d'une convention entre le CNRS (TGE-Adonis) et le CINES.

Ce projet regroupe sous la responsabilité la TGIR Huma-Num, dans une même organisation sur le modèle de l'OAIS, 3 acteurs qui sont:

  • Le CINES en tant que service d'archives;
  • Le Centre de Calcul de l'IN2P3 complétant le dispositif de conservation;
  • COCOON (anciennement CRDO) en tant que service versant et service d'accès.

n.cLe CINES assure la fonction d'entrée dans l'Archive. C'est lui qui contrôle et valide les paquets d'information entrants (en particulier la vérification des formats de fichier). Une fois le transfert validé, le CINES émet alors un certificat d'archivage qui représente le transfert de responsabilité. C'est dés lors le CINES qui aura en charge la conservation des informations du paquet (en particulier le maintient de son intégrité dans le temps) ainsi que l'organisation des éventuelles futures migrations de formats et de supports. Le CINES affecte aussi pour chaque ressource un identifiant unique et pérenne de type ARK . La responsabilité du CINES est engagée pour une période dite "intermédiaire" à l'issue de laquelle les données seront confiées aux Archives nationales pour conservation définitives.

n.cLe CC-IN2P3 dispose lui d'une copie distante de plusieurs centaines de kiliomètres de tous les paquets d'infomation versés dans l'Archive.

COCOON dans cette organisation devient un simple service versant. C'est lui qui assure le contact avec les producteurs, la préparation des paquets d'information à archiver (normalisation, description, etc.) et leur transfert à l'Archive. COCOON assure aussi un stokage pendant la phase de préparation avant l'archivage. COCOON assure enfin des services d'accès et de diffusion à travers son portail web et son référencement (OAI-PMH) ainsi que par son exposition des données sur le modèle du Linked Open Data.