Le récit de Kuwae, version de Makira, 2017

(depositor, interviewer, researcher) ;
(research_participant) ;
(performer)

(création: 2017-12-01; mise à disposition: 2021-11-24; archivage: 2022-01-24T18:25:34+01:00; dernière modification de la notice: 2023-01-27)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
Dans cette version, l’argument principal du chef Maripalu est la génétique. Ce sont les hommes de Makira qui ont fécondé la survivante de Kuwae. De plus, c’est le chef Tarimas de l’île de Makira qui est désigné comme étant le maître de la terre de Tongoa. Cependant, le dernier paragraphe porte sur la faute de ce maître de la terre qui n’a pas réparti les terrains jusqu’au bout entre les différents chefs. Aussi, le chef Tarimas est désigné comme la source des problèmes fonciers actuels
Historical narrative recorded in Makira island, Tevelu
Type(s):
Types linguistiques:
Types de discours:
Sujet(s):
Langues objet d'étude:
(code ISO-639: nmk )
Mots-clés:
Langue(s):
(code ISO-639: nmk )
Format(s):
Natively digital
Droits:
Librement accessible
Copyright (c) Bessis, Sandrine
Identifiant(s):
ark:/87895/1.8-1392408
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-ea393625-a078-49e9-b936-25a078e9e975
doi:10.34847/cocoon.ea393625-a078-49e9-b936-25a078e9e975
doi:10.24397/pangloss-0007508
Pour citer la ressource:DOIhttps://doi.org/10.34847/cocoon.ea393625-a078-49e9-b936-25a078e9e975