Notice d'enregistrement

Préserver, restaurer, exposer dans l'urgence

Centre national de la recherche scientifique ; Laboratoire méditerranéen de sociologie ; Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information ; Centre Max Weber

Têtu, Marie-Thérèse (author, depositor) ;
Battegay, Alain (author) ;
Berthinier, Quentin (editor) ;
Kelbert, Nicolas (recorder) ;
Doré-Rivé, Isabelle (speaker) ;
Viout, Jean-Olivier (speaker) ;
Permezel, Bruno (speaker) ;
Bardisa, Brigitte (speaker) ;
Volay, Laurent (speaker) ;
Dury, Christian (photographer) ;
Chevillard, Éric (photographer) ;
Dematons, Didier (photographer) ;
Leblanc, Didier (photographer)

(création: début =2013-01-01; fin =2015-12-17; mise à disposition: 2020-03-17; archivage: 2020-04-17T18:28:56+02:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Laurent Volay (architecte du patrimoine), Laurent Douzou (historien), Claire Vieillard (étudiante en Histoire), Bruno Permezel (président associations des rescapés de Montluc), Franck Sequestra (interné à Montluc), Jean-Olivier Viout (procureur, président comité de pilotage Montluc), résistants, anonymes, juifs. 2009-2010, Seconde Guerre mondiale. prison Montluc, ville de Lyon.
Résumé(s):
[fr] La conservatrice des monuments historiques rappelle la charte de Venise et ses recommandations de n'intervenir sur les bâtiments existants qu'à partir de ce que l'on connaît et sans les altérer. Laurent Volay, architecte du patrimoine, explique qu'à Montluc c'est d'avantage la mémoire des événements qui comptait que les structures bâties et qu'il a fallu mener les restaurations à partir de connaissances lacunaires qui auraient mérité des recherches en amont ou en parallèle. Mais il précise que l'urgence et l'enjeu était d'engager rapidement des travaux pour sauver Montluc et permettre une prise de conscience de l'intérêt du site pour la mémoire nationale de la Seconde Guerre mondiale. La directrice du CHRD précise les conditions dans lesquelles le contenu du Mémorial a été élaboré par son centre. Il a fallu réaliser une exposition dans un délai de 6 mois, sur la base du peu d'études historiques disponibles et dans des contraintes budgétaires fortes. Le procureur Viout rappelle que l'idée de rendre Montluc dans la nudité de ce qu'il était pendant la Seconde Guerre mondiale a conduit à concevoir une mise en scène sobre avec un panneau et un portrait dans chaque cellule, en insistant sur la diversité des destins des internés. Bruno Permezel, président de l'ARM, évoque la documentation qu'il a rassemblée : dossiers individuels, parcours, portraits, dessins réalisés par les internés de l'époque. La directrice du CHRD s'interroge sur les évolutions de cette exposition qui ne peut pas se suffire de l'ajout de cellules dédiées à des portraits et parcours d'internés.
Source(s):
Type(s):
Types linguistiques:
primary_text
Types de discours:
dialogue
Sujet(s):
Langue(s):
Français
French (code ISO-639: fra )
Droits:
Librement accessible
Identifiant(s):
ark:/87895/1.17-1112576
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-11dace5b-b0e4-4e7e-8edc-781ac6ddd1a0
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-11dace5b-b0e4-4e7e-8edc-781ac6ddd1a0