Notice d'enregistrement

Montluc en temps de paix : des fragments d'histoires à documenter

Centre national de la recherche scientifique ; Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information ; Laboratoire méditerranéen de sociologie ; Centre Max Weber

Battegay, Alain (author) ;
Têtu, Marie-Thérèse (author, depositor) ;
Berthinier, Quentin (editor) ;
Kelbert, Nicolas (recorder) ;
Peyron, Philippe (speaker) ;
Bolze, Bernard (speaker) ;
Cochet, Georges (speaker) ;
Dematons, Didier (photographer) ;
Leblanc, Didier (photographer) ;
Dury, Christian (photographer) ;
Chevillard, Éric (photographer)

(création: 2013; mise à disposition: 2020-03-17; archivage: 2020-04-22T20:27:26+02:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Mireille Debard (groupe d'action et de résistance à la militarisation), Gérard Baillon (anarchiste insoumis), Daniel Syno (président de l'association culturelle), éducative, sportive et d'aide aux détenus des prisons de Lyon, Hervé et Richard Di Rosa (artistes peintres), Jérôme Mesnager (artiste peintre). 1921-2009 ; 2013. Lyon ; prison Montluc ; quartier des hommes ; quartier des femmes ; Tribunal permanent des forces armées ; église du boulevard des Tchécoslovaques à Lyon ; prison Saint-Paul ; prison Saint-Joseph.
Résumé(s):
[fr] Montluc a connu également des usages comme prison civile et militaire en temps de paix qui mériteraient d'être étudiés, documentés et présentés aux publics. Nous les évoquons pour l'instant à partir de témoignages fragmentaires. Bernard Bolze raconte son expérience du TPFA et de l'internement des objecteurs de conscience. Georges Cochet évoque l'internement des témoins de Jéhovah qui participaient à la gestion de l'établissement. Philippe Peyron, l'ancien directeur des prisons de Lyon, et Bernard Bolze, initiateur de l'Observatoire international des prisons, mentionnent chacun le quartier Montluc des prisons de Lyon et les conditions pénitentiaires des détenus de droit commun dans cet établissement avec l'absence de tinettes, l'exiguïté et la surpopulation des cellules. Ils soulignent la spécificité de Montluc comme petit établissement. Les fresques sur les murs extérieurs de Montluc témoignent de résidences d'artistes et d'initiatives socio-culturelles menées dans les prisons françaises dans les années 1990. Et enfin Montluc comme prison de femmes jusqu'en 2009 est le dernier usage de la prison dont il reste de nombreuses traces.
Source(s):
Type(s):
Type(s) linguistique:
primary_text
Type(s) de discours:
dialogue
Sujet(s):
Langue(s):
Français
French (code ISO-639: fra )
Droits:
Librement accessible
Identifiant(s):
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-5d9e17d7-e64d-47b7-be5c-79b240eb620c
ark:/87895/1.17-1113808
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-5d9e17d7-e64d-47b7-be5c-79b240eb620c