Notice d'enregistrement

Un circuit entre les prisons et les camps

Centre Max Weber ; Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information ; Laboratoire méditerranéen de sociologie ; Centre national de la recherche scientifique

Battegay, Alain (author) ;
Têtu, Marie-Thérèse (author, depositor) ;
Berthinier, Quentin (editor) ;
Kelbert, Nicolas (recorder) ;
André, Marc (speaker, consultant) ;
Dematons, Didier (photographer) ;
Dury, Christian (photographer) ;
Chevillard, Éric (photographer) ;
Leblanc, Didier (photographer)

(création: 2013; mise à disposition: 2020-03-17; archivage: 2020-04-22T20:55:41+02:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Individus jugés, Sylvie Thénault (historienne). 1954/1962. Lyon-Montluc TPFA-Montluc prison-Montluc couloir des condamnés à mort-prison Saint Paul-prison Saint Joseph-île de Ré-camp de Thol-Algérie.
Résumé(s):
[fr] Marc André, historien, décrit le TPFA de Montluc comme un point central d'un circuit des Algériens condamnés qui, selon leurs peines, peuvent être internés et circuler entre des camps comme celui de Thol dans l'Ain, des pénitenciers comme l'île de Ré et des prisons telle que Saint-Paul à Lyon. Ce que l'avocat G. Cochet confirme en rappelant le rôle du FLN dans la prison Saint-Paul et la mutinerie des 600 détenus du FLN du 15 avril 1958. Seuls les condamnés à mort étaient internés à la prison Montluc voisine du TPFA. L'historien a relevé 90 individus condamnés à la peine de mort soit 10 % des Algériens jugés par le TPFA.
Source(s):
Type(s):
Type(s) linguistique:
primary_text
Type(s) de discours:
dialogue
Sujet(s):
Langue(s):
French (code ISO-639: fra )
Français
Droits:
Librement accessible
Identifiant(s):
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-7f66ba25-61a4-4bb9-a9f2-31d5e88d9eaf
ark:/87895/1.17-1113827
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-7f66ba25-61a4-4bb9-a9f2-31d5e88d9eaf