Notice d'enregistrement

2 contes de Marlyda Pohleng : a) Une femme et son fils Sem le paresseux b) la tortue et le chacal. Conte de Fancy Pohleng : Le marché des animaux Suivi d'un conte de Fancy Pohleng c) Le marché des animaux

Daladier, Anne (depositor, researcher) ;
Marlyda Pohleng (speaker)

(création: 2000; mise à disposition: 2015-10-29; archivage: 2015-11-17T16:29:25+01:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
  • Collection Pangloss
    • 2 contes de Marlyda Pohleng : a) Une femme et son fils Sem le paresseux b) la tortue et le chacal. Conte de Fancy Pohleng : Le marché des animaux Suivi d'un conte de Fancy Pohleng c) Le marché des animaux
    Editeur(s):
    Description(s):
    [fr] a) Le garçon paresseux Une mère fait des gâteaux et envoie son fils Sem un garçon paresseux vendre les gâteaux au marché. Parfois, il les donne à des chiens ou à des porcs sauvages. Un jour il rencontre au marché un chacal qui apprend à lire aux enfants en chantant. Ils en sont très contents. Un jour le chacal les emmène dans une grotte sous le pont et révèle sa perversité en mangeant Sep. b) La tortue et le chacal Une tortue et un chacal se rencontrent au marché. La tortue a deux filles très intelligentes qui vont à l'école. Le chacal explique à la tortue qu'il donnera un meilleur enseignement à ses filles. Elle les lui confie. Elle demande au chacal de revoir ses filles quand ils se rencontrent au marché mais il a toujours une excuse pour remettre la rencontre à plus tard. Finalement, un jour elle exige de les voir. En fait il a mangé ses filles. Il la fait venir dans une grande et profonde grotte et lui dit que ses filles sont dans l'eau dans une partie souterraine profonde. Elle cherche partout. Finalement le chacal la tue. c) Le marché des animaux war amwi de Thangbuli, Meghalaya, Inde, Fancy Pohleng, Anne Daladier Conte traditionnel. Le marché des animaux Raconte l'origine du marché fondé par les animaux qui à l'époque parlaient comme les humains et étaient aussi roublards qu'eux, avant l'arrivée des humains. Les hommes se sont ensuite approprié le marché qui fonde en bonne partie la vie sociale des villages au-delà des clans. Le cycle des jours de la semaine est basé sur le marché (il y a marché tous les 4 jours, ce qui constitue une unité de temps de 8 jours au lieu de la semaine de 7 jours du calendrier des églises chrétiennes). Les jours et les lieux de marché jouent une place importante dans l'organisation sociale. Les animaux du marché représentent les traits psychologiques et sociologiques des humains.
    Type(s):
    Type(s) linguistique:
    primary_text
    Type(s) de discours:
    narrative
    Sujet(s):
    Langue(s) objet d'étude:
    War-Jaintia (code ISO-639: aml )
    Mots-clés: War; War Amwi
    Langue(s):
    War-Jaintia (code ISO-639: aml )
    War Amwi
    Droits:
    Librement accessible
    Copyright (c) Daladier, Anne
    Identifiant(s):
    ark:/87895/1.17-549724
    [fr] Ancienne cote: crdo-AML_ADA023_SOUND
    oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-8ad99006-e567-3d5f-afb6-af911f643926
    hdl:10670/1.i15l5q
    doi:10.24397/PANGLOSS-0000447
    Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-8ad99006-e567-3d5f-afb6-af911f643926