Notice d'enregistrement

ESLO1: entretien 081

Biggs, Patricia ; Blanc, Michel

Laboratoire Ligérien de Linguistique (depositor) ;
Baude, Olivier (editor) ;
Dugua, Céline (editor) ;
Biggs, Patricia (interviewer, researcher) ;
IC346 (speaker) ;
IC346PFIE (speaker)

(création: 1969-04-03; mise à disposition: 2014-12-13; archivage: 2015-01-28T20:47:11+01:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Extrait du corpus d'Orléans, réalisé dans le cadre de l'Enquête SocioLinguistique à Orléans à la fin des années 1960.
Résumé(s):
[fr] Identifiant du témoin : IC 346 Femme, 70 ans (née en 1899 à Orléans), ouvrière d'usine en retraite Enregistré par Patricia Biggs, le 3 avril 1969 au domicile du témoin ; intervention de la petite-fille du témoin. Questionnaires enregistrés : questionnaire sociolinguistique questionnaire ouvert (questions 01 ; 03-04 ; T1-T2 ; T4 ; L2-L3 ; E1-E3 ; E5-E6 ; P1-P2 ; P4 ; P9 ; omelette). Classe politique du témoin : ne s'y intéresse pas - pour les hommes. Remarque : témoin loquace, parle très vite. Acoustique : bonne.
Table(s) des matières:
[fr] 01 née: père était à Orléans, mère des environs03 oui, puisque'elle y a été élevée; le Français n'a pas un tempérament à émigrer04 oui, à son âgeT1 a travaillé dans maison d'électricité, puis dans maison d'alimentation (vinaigre et moutarde)T2 travaillait aux machines: les bouteilles lavées automatiquement, c'était intéressant à voirRR Q. ça vous plaisait? forcément, quand on est dans une maison, on a pas intérêt à quitter; l'exportation lui aurait plû davantage - quand on est habitué à un travail, on fatigue beaucoup moins et n'aime pas changerT4 la couture, mais ça paie pasQ. mari en faveur de votre travail? bien sûr, car avec sa paie on pourrait pas vivre - en France, beaucoup de femmes travaillentL2 au cimetière pour les RameauxL3 on sait pas; maintenant, aime bien être chez elleE1 ce qui est utile dans la vie; on leur apprend des choses qui leur serviront jamaisE2 ils apprennent l'anglais, une langue suffiraitE3 comptabilité, arithmétiques, françaisE5 dépend des capacités de l'enfantE6 oui, ils sont ensembles, il faut pas discuter de çaP1 non, piscine trop petite, on fait pas assez de choses pour les jeunesP2 le maire, les adjoints, le conseil et quelques personnalités, les gros industielsP4 ici, pas grand'chose: Orléans une ville calme et bourgeoise; pas beaucoup d'ouvriers, donc il n'y a pas de prise; quelques grèves, mais c'est à Paris que ça c'est passé. Q. raisons? les étudiants voulaient tout changer et les ouvriers se sont mêlés avec eux - on pourrait faire autre chose que les grèves, son fils n'a jamais fait grève, n'est pas syndiqué.P9 pas trop, Orléans est très catholiqueQuestionnaire sociolinguistiqueOmeletteE7 CES et CEG sont des collèges, lycée pas le même milieu, les enfants dont les parents sont plus aisés - coûtent beaucoup plus chers; ne voit pas de différence entre les élèvesE8 beaucoup, pour tout - tout a changé: manière d'apprendre - beaucoup moins d'écoles libres qu'avant, car il faut payer; l'école publique c'est mieuxE9 si rien ne la force, préfère l'école publiqueE12 ne sait pas, ne se rend pas compte
Source(s):
Type(s):
Type(s) linguistique:
primary_text
Type(s) de discours:
dialogue
Sujet(s):
Champ(s) linguistique:
text_and_corpus_linguistics
Langue(s) objet d'étude:
French (code ISO-639: fra )
Langue(s):
Français
French (code ISO-639: fra )
Format(s):
[fr] 1 bande magnétique audio
Droits:
Librement accessible
Copyright (c) 2012 Université d'Orléans/LLL
Identifiant(s):
hdl:10670/1.jm6ibd
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-b6540754-b17c-3c23-9bac-c4c9a1f55e00
[fr] Ancienne cote: crdo-ESLO1_ENT_081
ark:/87895/1.17-483276
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-b6540754-b17c-3c23-9bac-c4c9a1f55e00