Notice d'enregistrement

Un mémorial centré sur la période 1943/1944 et la mise en place du Comité de pilotage en 2008

Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information ; Laboratoire méditerranéen de sociologie ; Centre Max Weber ; Centre national de la recherche scientifique

Battegay, Alain (author) ;
Têtu, Marie-Thérèse (author, depositor) ;
Berthinier, Quentin (editor) ;
Kelbert, Nicolas (recorder) ;
Bardisa, Brigitte (speaker) ;
Volay, Laurent (speaker) ;
Permezel, Bruno (speaker) ;
Gérault, Jacques (speaker) ;
Viout, Jean-Olivier (speaker) ;
Doré-Rivé, Isabelle (speaker) ;
Leblanc, Didier (photographer) ;
Dematons, Didier (photographer) ;
Dury, Christian (photographer) ;
Chevillard, Éric (photographer)

(création: début =2013-01-01; fin =2015-12-17; mise à disposition: 2020-03-17; archivage: 2020-04-21T13:09:56+02:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Jacques Gérault (préfet), Klaus Barbie (chef de la Gestapo de Lyon), Robert Badinter (fils de déporté, ancien garde des sceaux), Raymond Aubrac (résistant), Daniel Cordier (résistant), Jean-Louis Crémieux-Brilhac (résistant), Office national des anciens combattants, FNDIRP, amicale d'Auschwitz, association fils et filles des déportés juifs de France, comité scientifique, DRAC, Université Lyon 3. 2008. prison Montluc, Bolivie, rue Sainte Catherine, mur des fusillés, chemin de ronde, bâtiment cellulaire, Caluire, murs d'enceinte.
Résumé(s):
[fr] Le procureur Viout évoque la création du comité de pilotage rassemblant des professionnels et des représentants d’associations intéressés à la sauvegarde de la prison et à la definition d’un projet. Les connaissant depuis qu’il s’était occupé d’assurer la cohésion des parties civiles lors du procés Barbie, il a pu les convaincre d’une démarche conjointe pour déterminer les noms et les biographies de ceux à qui allaient être dédiées les cellules, ce qui ne s’est pas fait sans tension. Le préfet Gérault pour sa part évoque le déjeuner organisé en préfecture, avec Raymond Aubrac, Damiel Cordier, Jean Louis Crémieux Brilllac et leur souhait de restaurer Montluc dans l’état où était la prison à l’époque de l'Occupation allemande. Isabelle Doré-Rive signale, en l’absence d’un comité scientifique, le rôle du CHRD pour assurer le contenu historique du Mémorial et mentionne les réunions longues et agitées avec les différents protagonistes pour parvenir à un équilibre des mémoires. Elle rappelle les discussions sur la définition du périmètre à protéger. Enfin, l'architecte du patrimoine, Laurent Volay précise en 2012 les éléments du site qui ont finalement été protégés.
Source(s):
Type(s):
Type(s) linguistique:
primary_text
Type(s) de discours:
dialogue
Sujet(s):
Langue(s):
French (code ISO-639: fra )
Français
Droits:
Librement accessible
Identifiant(s):
ark:/87895/1.17-1113098
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-cfef6d8c-70a8-4ef5-971f-9d5cc5dacf39
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-cfef6d8c-70a8-4ef5-971f-9d5cc5dacf39