Le chef Marivira et Totorikipan

(depositor, interviewer, researcher) ;
(performer)

(création: 2019-01; mise à disposition: 2021-11-24; archivage: 2022-01-24T18:26:03+01:00; dernière modification de la notice: 2023-01-27)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
Ce récit n'a pas été conté publiquement mais dans le secret de la maison de LeiMala. Le cadre narratif est l'intronisation du chef Marivira qui donne pour ordre aux deux sœurs, la grande et la petite Nawa, qui représentent par leur nom la descendance des premiers hommes de Tongariki suite à l’irruption du volcan, d'aller nettoyer les tripes d'un cochon fraîchement égorgé pour l'occasion. Les deux Nawa, séduites par un démon aux testicules géants, tour à tour, sont enlevées. La première sera dévorée et la seconde sauvée par un mystérieux ancien, puis par les hommes de Marivira. Beaucoup d'histoires de Tongariki, compte-tenu du système de mariage, diabolisent Mataso et vice-versa. Cette histoire évoque entre autre le cannibalisme omniprésent avant l’arrivée des missionnaires.
Tongariki island, Lewahima
Type(s):
Types linguistiques:
Types de discours:
Sujet(s):
Langues objet d'étude:
(code ISO-639: nmk )
Mots-clés:
Langue(s):
(code ISO-639: nmk )
Format(s):
Natively digital
Droits:
Librement accessible
Copyright (c) Bessis, Sandrine
Identifiant(s):
doi:10.24397/pangloss-0007535
doi:10.34847/cocoon.fe12972f-2ac1-41ac-9297-2f2ac1d1ac28
ark:/87895/1.8-1392414
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-fe12972f-2ac1-41ac-9297-2f2ac1d1ac28
Pour citer la ressource:DOIhttps://doi.org/10.34847/cocoon.fe12972f-2ac1-41ac-9297-2f2ac1d1ac28