Récits mythologiques de la création du monde

http://cocoon.huma-num.fr/pub/CHO_cocoon-d77fb2ce-45a7-30c9-a568-7bd0fd31a506 an entity of type: ProvidedCHO

Le conteur, Rosaia Nianglang est un des dernier grand représentant de la religion traditionnelle. Les Lyngam ont quasiment tous été christianisés. Le monde commence en se développant lui-même. A l'origine, la terre n'existait pas encore, il y avait l'océan, le vent et des particules qui flottaient sur l'eau. De ces particules naquit un champignon femelle par elle-même. La grand-mère ancêtre de toutes les créatures naquit d'elle. Puis le vent la fertilisa. D'abord naquirent les insectes puis la boue à la surface et le grand rock au centre de l'océan qui ancrait de la terre. Puis vinrent le tremblement de terre et la foudre. Ensuite vinrent les créatures à quatre pattes. Mais tous ces êtres manquaient de place faute de terre. La terre se trouvait autour du grand rock au centre de l'océan. Les animaux envoient le crabe pour en rapporter. Quand il revient Grand-mère Ancêtre transforme cette terre en montagnes et vallées. En coopération d'autres êtres font les terres cultivables. Le vent fertilisa encore Grand-mère Ancêtre et deux humains naquirent : un homme, l'Appeleur d'animaux et une femme, Pureté. Avec beaucoup d'épisodes apparaissent des êtres maléfiques géants et les premiers humains. La mort apparaît à la suite d'une erreur humaine et le rituel pour transformer les morts en ancêtres. Des restes du premier mort viennent les plantes et légumes, les fruits et les courges pour recueillir les liquides des rituels. Les hommes viennent en nombre. L'alcool et les rituels de la religion qui relient les hommes et les ancêtres sont créés. Grand-mère Ancêtre meurt. La Soleil et la Feu sont deux sœurs, qui doivent veiller sur son corps mais La Feu la mange en la brûlant et la Soleil part s'installer dans le ciel et se cache pour priver la terre de sa lumière et de sa chaleur. Les créatures sont dans l'obscurité sur terre. Ils envoient plusieurs oiseaux la chercher mais finalement seul le coq, qui accepte son propre sacrifice rituel y parvient. C'est pourquoi le coq appelle la Soleil qui vient éclairer la terre le matin. L'arbre du sacrifice et le bois sacré sont créés, gardés par le Protecteur du bois sacré. Dans le dernier épisode, le singe est envoyé dans le ciel où une ancêtre conserve les graines des plantes. Le singe vole un exemplaire de chaque espèce comestible et les ramène sur terre pour les hommes. Les humains découvrent comment les faire croître et se multiplier grâce à la coopération clanique.
dcterms:W3CDTF 2014 
Freely accessible 
dcterms:W3CDTF 2016-04-25 
"Récits mythologiques de la création du monde" 2014. Lyngam Nongtrei; Lyngam. Daladier, Anne (depositor); Daladier, Anne (researcher); Rosaïa Nianglang (speaker). Editeur(s): Laboratoire de langues et civilisations à tradition orale. 
dcterms:W3CDTF 2016-05-20T17:31:39+02:00 
ark:/87895/1.17-587502 
hdl:10670/1.g2fgn9 
Ancienne cote: crdo-LYN_ADA041_SOUND 
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-d77fb2ce-45a7-30c9-a568-7bd0fd31a506 
doi:10.24397/PANGLOSS-0000464 
doi:10.34847/cocoon.d77fb2ce-45a7-30c9-a568-7bd0fd31a506 
Lyngam Nongtrei 
Copyright (c) Daladier, Anne 
Lyngam 
Lyngam Nongtrei 
Récits mythologiques de la création du monde 

data from the linked data cloud