Notice d'enregistrement

ESLO1: entretien 098

Biggs, Patricia ; Blanc, Michel

Laboratoire Ligérien de Linguistique (depositor) ;
Dugua, Céline (editor) ;
Baude, Olivier (editor) ;
Biggs, Patricia (interviewer, researcher) ;
Vernier, Bernard (interviewer, researcher) ;
Blanc, Michel (interviewer, researcher) ;
MG475 (speaker) ;
MG475FEM (speaker)

(création: 1969-04-11; mise à disposition: 2015-03-07; archivage: 2015-03-18T15:31:10+01:00; dernière modification de la notice: 2020-05-26)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] Extrait du corpus d'Orléans, réalisé dans le cadre de l'Enquête SocioLinguistique à Orléans à la fin des années 1960.
Résumé(s):
[fr] Identifiant du témoin : MG 475 Homme, 26 ans (né en 1943 à Gien), instituteur chargé d'EPS. Enregistré par Michel Blanc( Patricia Biggset Bernard Vernierarrivent vers la fin de l'interview), le 11 avril 1969 au domicile du témoin ; intervention de la femme du témoin. Questionnaires enregistrés : questionnaire sociolinguistique questionnaire ouvert (questions 01-04 ; T4-T7 ; T9 ; T11 ; T17 ; L1-L7 ; E1-E6 ; P1 ; P4 ; P9-P11) ; questionnaire fermé. Classe politique du témoin : sympathie communisme . Remarque : interview à trois, devient conversation générale ; intérêt pédagogique : très riche enseignement secondaire, les CEG, CES du point de vue des enseignants ; mai 1968. Acoustique : bonne : voix claires.
Table(s) des matières:
[fr] 01 RR depuis 1958: il a fait un an de lycée, école normale; nommé CEG, près de Montargis, revenu à Orléans après un an; femme travaille, préparatrice en pharmacie03 pas grand'chose d'attirant à Orléans (entrée de la femme du témoin) insuffisance plan sportif04 siT1 enseigne éducation physique dans CEG (de la 6ème à la 3ème); l'installation sportive - aucun abri en temps mauvais pour travaillerT4 kinésithérapeute lui aurait plu - pas tellement connu à l'époqueEXTRA RR le quartier de St Jean de Braye: des grosses entreprises plutôt que des industries se sont installées à la zone industrielle - un quartier résidentielEXTRA RR les élèves: ramassage scolaire rural, enfants de cadres IBM; différence frappante: enfants de la campagne moins durs, s'intéressent plus à l'enseignementRR Q. différentes façons de s'exprimer des gosses? oui: pas mal de difficultés d'expression - importance milieu familial; influence de la langue dans développement de l'enfantQ. rapports entre gosses de la campagne et de la ville? ne font absolument pas de différences; le sport les unifieE7 RR cours complémentaires (primaires) remplacés par CEG; CEG transformés en CES, rattachés à l'enseignement secondaire - problèmes pour corps enseignement primaireQ. le but des CES? encore à se demander: intègre et le classique et les classes de transition; mobilité CEG/secondaire RR Q. CES/lycée? lycée prolongement du CES; suppression progressive des (petites?) classes (comparaison enseignement polyvalent anglais) problème manque de crédits pour la réformeP4 RR témoin Secrétaire Syndicat National des Instituteurs; ont fait grève générale; gouvernement a bien joué en consultant corps de métier l'un après l'autre - travail se reprenait petit à petit; hostilité des parents bourgeois contre instituteurs en grève; manque de débouchés une des causes profondesE2 RR pas pour le latin - permet quand même d'aboutir à certaines choses; aide pour le français, a un certain prestige; (MB nie nécessité pour français - discussion)E3 plutôt maths (femme : français) tendance de l'éducation à se mathématiserRR Q. les grands ensembles - c'est la ruche: aucun aménagement pour jeux d'enfants; centre social, amicale des locataires limitée; aucun café; le centre commercial; on ne connaît pas les voisinsL1 le sport - est entraîneur du club rattaché à l'écoleL3 travaille chez ami dans station service pour passer le temps - le trouve agréable - loue villa pendant 1 mois (à Royan)RR Q. Qualité de professeur Education Physique? refusé à la visite médicale, donc pas de CREPS: a trouvé biais quand même pour enseigner éducation physique; femme passe CAP pharmacie: critique des examens de ce qu'on doit apprendre par coeurP9 oui blocs ouvriers/rues guindées du centre; inégalités de revenu, les étrangers des vieux quartiersRR Q. Orléans ville bourgeoise froide? vrai ; comparaison Gien - ville où la municipalité fait des effortsQuestionnaire sociolinguistique (intermède: femme décrit comment on fait des cerises à l'eau de vie)quelques questions du questionnaire fermé: télé, radio, cinéma, photo, peinture, musique, théâtre(RR: MC prise d'assaut par les étudiants) journaux, livres;questionnaire sociolinguistique (suite)arrivée de PB et BVquestionnaire fermé (début)RR le référendum - regrette qu'on le transforme en plébisciste (coupure de 87 secondes)l'enquête; les immeubles réservés aux fonctionnaires; les vacances dernières (de Pâques) - stage de basket; RR - évolution de l'enseignement du sport, une discipline secondaire
Source(s):
Type(s):
Type(s) linguistique:
primary_text
Type(s) de discours:
dialogue
Sujet(s):
Champ(s) linguistique:
text_and_corpus_linguistics
Langue(s) objet d'étude:
French (code ISO-639: fra )
Langue(s):
French (code ISO-639: fra )
Français
Format(s):
[fr] 1 bande magnétique audio
Droits:
Librement accessible
Copyright (c) 2012 Université d'Orléans/LLL
Identifiant(s):
hdl:10670/1.kan403
[fr] Ancienne cote: crdo-ESLO1_ENT_098
ark:/87895/1.17-490806
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-53d2f764-170c-38c2-aa1c-eeafc083ab91
Pour citer la ressource:http://purl.org/poi/crdo.vjf.cnrs.fr/cocoon-53d2f764-170c-38c2-aa1c-eeafc083ab91