Notice d'enregistrement

Montluc la prison de la peine de mort et de la justice politique pour les avocats

Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information ; Laboratoire méditerranéen de sociologie ; Centre national de la recherche scientifique ; Centre Max Weber

(author, depositor) ;
(author) ;
(editor) ;
(recorder) ;
(speaker) ;
(speaker) ;
(photographer) ;
(photographer) ;
(photographer) ;
(photographer)

(création: 2014; mise à disposition: 2020-03-17; archivage: 2020-04-22T21:23:04+02:00; dernière modification de la notice: 2020-11-29)

Position dans le plan de classement
Editeur(s):
Description(s):
[fr] 1954-1962 ; 2014. Lyon ; prison Montluc ; quartier des condamnés à mort, tribunal permanent des forces armées.
Résumé(s):
[fr] Georges Cochet se souvient du jour où il est allé dans la cellule d'un milicien français condamné à mort, à l'issue du procès de la Gestapo en 1954, lui annoncer qu'il allait être exécuté. Revenant sur les lieux lors d'une visite de Montluc avec les jeunes avocats, il réfléchit à l'épreuve qu'a représenté pour sa génération d'avocats le fait d'accompagner son client à son exécution et il souhaite la transmettre aux jeunes avocats pour les aider à prendre la mesure de leurs responsabilités même si la peine de mort n'existe plus aujourd'hui en France. Yves Berger affirme que la prison Montluc a surtout été la prison des condamnés à mort soit dans l'attente de partir pour les camp de concentration, soit pour la fusillade, soit pour l'échafaud.
Source(s):
Type(s):
Types linguistiques:
Types de discours:
Sujet(s):
Mots-clés:
;
;
;
;
;
;
;
;
Langue(s):
(code ISO-639: fra )
Français
Droits:
Librement accessible
Identifiant(s):
oai:crdo.vjf.cnrs.fr:cocoon-7c18fa3a-8b36-454c-b64d-7b99d8787c42
doi:10.34847/cocoon.7c18fa3a-8b36-454c-b64d-7b99d8787c42
ark:/87895/1.17-1113831
Pour citer la ressource:DOIhttps://doi.org/10.34847/cocoon.7c18fa3a-8b36-454c-b64d-7b99d8787c42